Skip to content

Le sexisme, toujours plus ancré dans la société

  • SOCIETY

L’impression de vivre dans une société que #MeToo a fait avancer dans le sens d’une best égalité entre les sexes est trompeuse. “The scenario is alarming”, souligne au contraire le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE), qui a publicié ce mondi son rapport annual. « Le sexisme ne recule pas en France. Au contraire, il perdure et ses manifestations les most violentes s’aggravent », Confirm this occasion, in a southern basin, a barometer carried out over 2,500 folks. Alors that 93% of the French acknowledge the existence of an inégalité de traitement, the stereotypes réducteurs et dégradants qui la nourrissent ne sont, eux, pas remis en trigger.

la societe française « demeure très sexiste dans toutes ses sphères », Observe ainsi le HCE: 80% of the ladies estimate avoir été moins properly handled in raison de leur sexe; 23% ont I noticed a écart de salaire avec un homme à put up égal; 57% disagreed with déjà subi des blagues or sexist remarks and 41% discovered an imbalance within the répartition des tâches ménagères. This devaluation of lourdes has penalties within the non-public sphere: 37% of girls have a non-consensual sexual rapport and 15% of violence from the leur conjoint.

Cet état de fait impacte aussi l’ensemble des relations sociales et professionnelles, puisque 9 femmes sur 10 disent avoir I adopted des stratégies d’évitement pour ne pas ascend de remarques ou d’aggressions sexistes. 52% veiled of their speak trop fort et à ne pas hausser le ton et 40% se censurent par crainte de la réaction des hommes. They’re additionally 44% à ne pas avoir ose demander une augmentation et 15% à avoir renoncé à une orientation par crainte de ne pas trouver leur place dans un milieu masculin.

À drive, les femmes semblent avoir intériorisé les injonctions d’un système patriarcal que les cantonnent à un rôle inférieur. They don’t seem to be even that 49% think about them problematic when ladies prepare dinner every single day. 50% of them additionally thought that girls have been extra doucer than males and 20% have been younger that they have been darker than their orientation senses. However the banalization of strange sexism is notable surtout chez les hommes. Dans leur grande majorité, ils minimisent l’existence d’une inégalité. 67% discover that an employer can trick a homme plutot qu’une femme à compétence égale n’est pas un problème et 40% regular jugent qu’une femme ceases de travailler pour s’occuper des enfants.

D’une façon générale, «the boys interrogés peinent à really feel involved et n’engagent pas leur responsabilité personnelle», I seen him rapport. Seoul 12% agreed to insist for a non-consensual rapport and 73% of the ladies – towards 90% of the ladies – discovered this angle problematic. Une partie d’entre eux inverse même les rôles, et fait porter aux femmes la responsabilité des attitudes sexistes. Ils sont encore 16% à estimer qu’une femme agressée sexualmente est en partie responsable et 23% think about qu’on en fait trop sur ces aggressions.

The necessity for evolutionary faire mentalities begins for the college

Phénomène nouveau, beaucoup d’hommes current themselves as victims of feministes, 4 individus sur 10 pensant même qu’on « s’acharne sur eux ». « Cinq ans après #MeToo, a partie des hommes se despatched fragilisée, parfois en hazard, réagit dans l’agressivité, et peut trouver une voix d’expression politique dans de nouveaux mouvements virilistes », regrette le HCE.

On helping a baton revival fueled by the huge presence of on-line masculinist discourses, as a result of 33% of males thought that feminism threatened the place in society. « This imaginative and prescient is fed by the réseaux sociaux. Cela parle beaucoup aux jeunes qui veulent garder leurs privileges. Ils nous attaquent en disant que nous voulons inverser les rôles et prendre le pouvoir, alors que nous voulons juste réequilibrer la situación et obtener l’égalité », learn Fabienne El Khoury, porte-parole d’Osez le feminisme !

This classification of girls is encore plus forte chez les hommes de 15-34 ans: 23% estimate qu’il faut parfois être violent pour se faire respecter, towards 11% in moyenne, et seulement 48% think about that the picture of girls in dance Pornography is problematic, amongst 79% of males aged 65 and over. Évoquant unites « plus vital penetration of masculinist clichés » On this technology, the HCE warns in regards to the banalization of pornography, which car une degrading picture of girls and bonafide violence à leur discovered.

Parmi les dix suggestions émises par le HCE, un grande nombre porte sur la nécessité de faire évoluer les mentalités, en commençant par l’école. « Training is among the most vital leviers to fight sexism, Estimate additionally Fabienne El Khoury. Mais chaque fois that nous proposals quelque selected, nous nous heurtons à des résistances de la half du gouvernement, du ministère de l’Éducation nationale… »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *