Skip to content

Financial system of François: the primary capital of an organization is religious

  • SOCIETY

Dans son discours adressé samedi 24 septembre aux jeunes members de l’événement de «L’Économie de François» dans la ville ombrienne d’Assise en Italie, le Pape François a mis en exergue «l’urgence de reconstituer le capital spirituel», qui est «essentiel», et qui «génère une joie de vivre nécessaire à l’économie».

Myriam Sandouno – Vatican Metropolis

The occasion voulu par le Pape François s’est réalisé à Assise, où étaient réunis près de 1,000 jeunes économistes, entrepreneurs et acteurs du changement venus de 120 pays. Pour le Saint-Père, ces jeunes qui vivent une période de crise environnementale, de pandémie, de guerre en Ukraine et d’autres conflicts que durent depuis depuis des années dans différents pays, sont appelés à devenir: «artisans and bâtisseurs of the frequent home», une maison qui «ruined tomb», déplore-t-il.

«Notre génération vous a légué de nombreuses richesses, mais nous n’avons pas su préserver la planet et nous ne préservons pas la paix», affirme-t-il, soulignant qu’une nouvelle économie, impressed by François d’Assise, «peut et doit être aujourd’hui une économie respectueuse de la terre et une économie de paix». Il s’agit de transformer une économie que tue (see Apostolic Exhortation Evangelii Gaudium, 53) en une économie de la vie, dans toutes ses dimensions.

Financial system and prophetic dimension

Le Pape François expressed his satisfaction on the selection of modeler cette rencontre d’Assise, on the prophecy. La vie de François d’Assise, après sa conversion of him, dit-il, to été une prophétie, que se poursuit également à notre époque. Dans la Bible, la prophétie a un lien avec les jeunes, fait savoir le Saint-Père, prenant en guise d’exemples: Samuel qui était un garçon lorsqu’il a été appelé, Jérémie et Ézéchiel qui des étaient jeunes; Daniel who prophesied Suzanne’s innocence and saved from demise; et le prophète Joël que au peuple annoncé that Dieu répandrait son Esprit de el et que “les fils et les filles deviendront des prophètes“, des nations.

Faisant référence aux Saintes Écritures, the Pape deems that the youth are porteurs d’un esprit de connaissance et d’intelligence. «C’est le jeune David que a humilié l’vanity du géant Goliath», rappelled François. In truth, «lorsque la communauté civile et les entreprises ne disposent pas des compétences des jeunes, c’est toute la société qui s’étiole, la vie de chacun s’éteint», martèle-t-il. Le Pape famous a scarcity of creativity, optimism, and enthusiasm, tout in evoquant {that a} society and an financial system sans jeunes, sont stuffed with disappointment, and pessimism.

«An financial system that’s impressed by the prophetic dimension is expressed aujourd’hui dans une nouvelle imaginative and prescient de l’environnement et de la terre», dit le Saint-Père, invitant ces jeunes, à suivre la voie de ceux qui ont déjà opté pour «an ecological conversion». François considers that the faut recalled in query the mannequin of growth. «The scenario is telling that we would not have the sources to take care of the prochain sommet worldwide», mentioned the Souverain pontiff, who don’t cache pas are involved about rapport à ce qu’il a bien pu observe: «La terre brûle aujourd’hui, et c’est aujourd’hui que nous devons changer, à tous les niveaux».

The douceur of nature

Au cours de cette rencontre sur l’Économie de François, le Pape a également axé son intervention sur le paradigm végétal que contient un approche différente de la terre et de l’environnement. Les plantes selon lui, savent coopérer avec leur environnement, et même lorsqu’elles sont en concurrence, elles le font pour le bien de l’écosystème. «Apprenons de la douceur des plantes», exhort-t-il, leur humilité et leur silence peuvent supply un model différent dont nous avons urgemment besoin. Automobile, «if our talks about ecological transition greater than our relaxation within the financial paradigm of the XXème siècle, which spolié les ressources naturelles et la terre, les manoeuvres que nous adoptons seront toujours insuffisantes», for go well with le Saint-Père. L’heure d’un nouveau braveness a sonné, affirme-t-il, pour abandonner les sources d’énergie fossiles, pour accélérer le développement de sources à impression nul ou positif.

Le Pape François exhorts aussi à accepter le principe éthique universel, selon lequel, les dommages doivent être réparés. «Si nous avons grandi en abusant de la planeta et de l’atmosphère, aujourd’hui nous devons aussi aprendre à faire des sacrifices dans des modes de vie que ne sont toujours pas durablees. Sinon, ce seront nos enfants et petits-enfants que paieront la bill, une bill que sera trop elevée et trop injuste», souligne le Pape, for whom a speedy and decisive change is important. François in a benefité pour inviter cette jeunesse à «watch the instance».

The social side

Pour le Pape, l’side social additionally has a primordial character. Il établit un lien entre le cri des pauvres et celui de la terre que est le «meme». Par conséquent, affirme-t-il, «lorsque nous œuvrons à la transformation écologique, nous devons garder à l’esprit les effets que certains choix environnementaux ont sur la poverty». Il invite à privilégier ceux que réduisent la misère et les inégalités.

Sauver la planète pour le Souverain pontife est certes une bonne motion, mais il est aussi necessary de pas negliger l’homme et la femme qui souffrent. Of the identical factor that pour lui la air pollution que tue n’est pas seulement le carbon dioxide, l’inégalité pour lui pollue «aussi mortellement notre planete». François conseille de ne pas permettre que les nouvelles calamités environnementales effacent de la vue du public, les calamités anciennes, toujours présentes.

The religious capital

«The primary capital of all societies is the religious capital», affirme le Pape, automotive c’est lui qui «donne les raisons de se lever chaque jour et d’aller travailler, et qui génère la joie de vivre que est également nécessaire à l’économie». The present world in accordance with François, consumes quickly this important type of capital amassed all through the ages by religions, traditions of sages and in style piety. Les jeunes souffrent donc particulièrement de ce manque de sens, dit-il, souvent confrontés à la douleur et aux incertitudes de la vie, ils retrouvent avec une appauvrie en ressources spirituelles pour traiter la souffrance, la frustration, la déception et le deuil . «La fragilité de nombreux jeunes provient du manque de ce précieux religious capital: an invisible capital extra plus réel than monetary or technological capital» declares the Pape.

«It’s pressing to reconstitute the important religious capital». À en croire François, la technologie peut faire beaucoup: elle apprend le «quoi» et le «remark“à faire, mais elle ne dit pas le”pourquoi»; et ainsi nos actions deviennent sterile et ne remplissent pas la vie, pas me la vie économique, estimate le Saint-Père.

The poverty within the middle

Étant à Assise dans la ville de Saint François, le Pape n’a pu s’empêcher de penser à la poverty. Faire de l’économie in s’inspirant de Saint François, c’est «S’engager à mettre les poverty au centre». Il n’y a pas «d’Economie de François»affirme le Souverain pontiff, “Sans estime, sans soin, sans amour pour les pauvres, pour chaque personne fragile et vulnérable. Du conçu dans le ventre de sa mère à la personne malade et handicapée, à la personne agée en difficulté».

“The Franciscan financial system can’t be restricted to work for or with poverty. A lot in order that our system will produce the discards and that our capabilities will likely be primarily based on the system, we will likely be complices of an financial system that you’ve», poursuit-il. Saint François n’aimait pas seulement les pauvres, il purpose aussi la pauvreté. Il rappelle également que «François is there to see the lepreux non pas a lot pour les aider, mais parce qu’il voulait être pauvre comme eux. À la suite de Jésus-Christ, il s’est dépouillé de tout pour être pauvre avec les pauvres».

Le Saint-Père exhorted à regarder le monde à travers les yeux des plus pauvres; tout comme le mouvement franciscain que a pu inventer les premières théories économiques et même les premières banques de solidarité (les “Monti di Pietà”) au Moyen-Âge, parce qu’il regardait le monde à travers les yeux des plus pauvres.

Le Pape François lastly appelé les jeunes à ne pas oublier le travail. I invited you to the visitor of «imagine du travail, du bon travail, du travail pour tous», tout en créant des biens et des providers. Selon lui, le changement économique fera si en plus du «coronary heart et de la tête»ces jeunes utilisent également leurs “mains”. Les idées sont nécessaires, dit-il, elles «nous attirent beaucoup, surtout quand nous sommes jeunes, mais elles peuvent se remodel en pièges si elles ne deviennent pas de la “chaire”, du concrete», concluded le Saint-Père.

Rencontre du Pape avec les jeunes de l’Économie de François

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *