Skip to content

5 nice traits to retain from one of many défilés essentially the most influential of Style Week

  • TRENDING

L’hommage rendu à travers la assortment Dior Haute Couture printemps-été 2023

Ce fut un des rendez-vous mode les plus incontournables de cette Style Week parisienne. The maison de luxe française piloted by the group LVMH to orchestrate a défilé à l’picture de Josephine Baker. In impact, for the Haute Couture assortment printemps-été 2023 offered on January 23, Maria Grazia Chiuri, the creative director of Dior’s girls’s traces, pioché dans les pictures d’archives de la chanteuse et danseuse afro-américaine, arrived from New York au milieu des années 1920, in a Paris en pleine émergence.

A set within the honor of Joséphine Baker

Un puissant hommage donc, à cette determine emblematique du glamour, et icône de la tradition noire sur le plan worldwide, forte de sus engagements et de sus convictions. Pour parachever le vestiaire Haute Couture comme il se doit, la désigneuse italienne a donc fait fructifier le fruit de son creativeness de ella en ponctuant les soixante-et-une silhouettes féminines.

Defilé Dior Haute Couture SS23: that are the traits repérées?

Like her in a secret, Maria Grazia Chiuri is impregnated with the costume codes of a revolutionary period pouring out her stylistic influences au goût du jour. On the deuxième day of presentation of Haute Couture, the successor of the couturier Raf Simons, profiled a group codified by the costume codes of the 20s, injecting it with a dose of modernity. Ainsi, la créatrice n’a pas hésité à déstructurer et à recomposer sure grands classiciques de la maison pour les inviter dans une ambiance années folles.

The velours and the plissage, extra pas seulement

De son côté, l’insubmersible tailleur Bar I imagined in 1947 par les soins de Monsieur Christian Dior, s’est cette fois, montré sous un nouveau jour. La veste Bar nouvelle génération s’est révélée par une taille minutes marquée que de coutume, a pris le plis par un plissage refined et s’est accommodated de une jupe longue plissée, surmontée par des sandals en velours.

Le velours, that l’on a d’ailleurs pu retrauver à maintes reprises, notamment sur les souliers, basically composed of sandals à plateformes hautes, but additionally sur des robes col de cou au summum d’une élégance qui ne se faisait presque plus. If l’on go well with les lignes conductrices du défilé Dior, le velours composera aussi sur des robes bustier à la taille archée rappelant fièrement celles modelées par Monsieur Dior en personne à sa grande époque de él.

Additionally learn:

Les coupes droites, les capes et le “drouser”

Parallel, the assortment Dior Haute Couture SS23 a le cell parfait pour nous faire reviser nos leçons de géométrie, puisque les proper coupes d’inspirations années 20 are omnipresent. Des tailleurs pour femme, aux robes-chemises, en passant par la cape magistrale, les jupes crayon sans oublier les manteaux et les robes-manteaux… La majeure partie des créations emboîtent le pas à cette vibe historique.

So far as the “drouser” is worried, it’s a pattern mode that consists of carrying a gown par-dessus trousers. Un effet de model that l’on a récemment pu apercevoir au défilé Louis Vuitton homme printemps-été 2023 sur l’acteur Lucien Laviscount. On this exact case, the home of Dior has reinvented the drouser by envisaging a slippery robe-chemise on a tailleur pant.

En marge, et loin d’être à court docket de motif, Maria Grazia Chiuri a offert une nouvelle self-discipline à l’imprimé tapisserie: celle de réaliser un grand écart du vestiaire mode des années 1920 jusque dans celui de l’époque actuelle. Émanent aussi de cette assortment, les manteaux-peignoir propres à cette génération, mais aussi les plumes et les franges qui ponctuent les robes et le bout des jupes. Pour que chaque détail compte. Ainsi soit la high fashion.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *